Travaillons ensemble.

Logement

Le prix des logements a presque doublé dans les 5 dernières années de 2016 à 2021, entre-temps, les revenus n’ont presque pas augmenté. Dans la dernière décennie, la ville a lutté contre l’accès aux logements abordables et l’itinérance. Le problème est également arrivé dans la classe moyenne. Nous ne pouvons pas laisser cette tendance continuer; en fait, nous devons agir rapidement pour renverser la situation.

Les prix immobiliers ont commencé à descendre par eux-même, mais sans action délibérée, il se peut que ça prenne des décennies pour que l’abordabilité soit restaurée, surtout pour les locataires et les résidents à faible revenu. Si nous n’agissons pas, nous resterons vulnérable à une autre crise d’accessibilité. Tout le monde devrait être capable de pouvoir s’offrir un logement, mais nous devons procéder avec prudence, pour que personne ne soit détruit financièrement par ces mesures de rétablissement.

CONSTRUIRE PLUS DE

LOGEMENTS

  • Construire 160,000 unités, d’ici 2032, incluant 45,000 d’ici 2026.
  • Autoriser la construction de duplexes, triplexes et habitations en rangée, dans toute la ville.
  • Exiger la construction de logement abordables dans les développements majeurs.
  • Arrêter de construire de mails linéaires et intensifier ceux qu’on a.

RENDRE LES LOGEMENTS

ABORDABLES

  • Éliminer la liste d’attente pour les logements abordables d’ici 2028.
  • Terminaison des charges pour la construction des logements multiples.
  • Réduire le coût des loyers et des propriétés.
  • Créer un système d’accréditation pour les propriétaires.

PROTÉGER NOS

RÉSIDENTS

  • Créer un droit de première offre pour les propriétaires, pour protéger leurs moyens de subsistance.
  • Désigner plus de zones sans voiture dans les quartiers commerciaux et scolaires.
  • Prioriser les services de livraison dans les communautés rurales et les banlieues.

Investissement

Investir dans notre ville est un choix évident. Quand nos gens réussissent, quand nos entreprises sont prospères, la ville réussit aussi - dans la qualité de vie, en attirant et retenant le talent, dans le revenu fiscal et tous les services de la ville qui nous entourent.

Les mesures prises pour combattre la pandémie ont été particulièrement difficiles sur nos petites entreprises locales et ont altéré de façon permanente la dynamique de notre ville, puisque plusieurs résidents continuent de travailler de la maison. Nous devons nous adapter à ce nouveau fonctionnement normal et mettre plus d’efforts pour aider nos communautés rurales et communautés de banlieues à s’épanouir.

SUPPORTER LES

COMPAGNIES LOCALES

  • Faire en sorte qu’Ottawa est la meilleure ville pour démarrer une entreprise au Canada.
  • Accroître les programmes Investir Ottawa pour les commerces de détails, d’arts, de divertissement, de nourriture et de breuvage.
  • Restaurer la clause “acheter local” pour s’assurer que les partenaires locaux sont privilégiés.
  • Construire des espaces de travail dans les librairies et centres communautaires.

CONSTRUIRE DES

COMMUNAUTÉS COMPLÈTES

  • Accélerer la construction complète des communautés “15-minutes” offrant les services et commodités, près de la maison.
  • Écourter les voyages dans ou entre les banlieues en se focalisant sur le transport axé sur la communauté.
  • Construire “La Boucle” et connecter Parc Lansdowne au transport rapide.
  • Financer un transport en commun fiable et gratuit avec les revenus de stationnement et commerces dans les stations.

ADOPTER LA

TECHNOLOGIE MODERNE

  • Investir dans les sciences, l’agriculture et l’industrie du divertissement.
  • Offrir plus de financement pour les initiatives vertes.
  • Maximiser la technologie pour améliorer les offres en ligne, tel que les inscriptions aux camps et cours de natation.
  • Décentraliser les grilles électriques avec des systèmes d’énergie par district.

Identité

Le bi-centennaire d’Ottawa sera planifié et exécuté par le prochain conseil. Ceci est une opportunité incroyable pour le tourisme, la réputation et la réconciliation. Par contre, aujourd’hui Ottawa a un problème de commercialisation. Lorsque les journaux ont couvert l’occupation convoyée plus tôt cette année, Ottawa a été mentionnée comme “ennuyante”. Elle ne l’est pas, et ne l’a jamais été depuis que je la connais. Par contre, sans une stratégie de commercialisation cohérente, il peut être difficile de trouver nos attractions, si vous ne cherchez pas activement pour celles-ci. Cela démontre notre réputation persistante.

En 2016, l’industrie du tourisme a contribué à 2.2 trillions et plus de 30,000 emplois à Ottawa. C’est essentiel à l’économie de la région de la Capitale Nationale. Nos innombrables et incroyables festivals, nos marchés vibrants, nos musées de classe mondiale et notre vaste réseau de sentiers sur notre terre et nos eaux, sont des parties dont nous devrions être particulièrement fiers.

UN EXEMPLE

NATIONAL

  • Positionner Ottawa en tant que dirigeant dans la technologie verte et agricole.
  • Nouveaux et partenariats élargis avec les villes voisines, collaborations universitaires et promotions globales.
  • Accroître l’embellissement de la ville et le financement de l’art public.
  • Expandre les facilités et une meilleure variété d’accommodations dans les parcs publics.
  • Créer et répéter les plans de réponses urgentes.

UNE VILLE POUR

TOUT LE MONDE

  • Créer un système de communication et un programme promotionnel centralisés.
  • Promouvoir les villages ruraux et leurs festivals, marchés et attractions.
  • Améliorer l’accessibilité du public et des espaces commerciaux.
  • Offrir plus de financement pour les initiatives autochtones et améliorer l’accès à l’éducation des langues autochtones.
  • Patios pendant le bal de neige, cérémonies d’ouvertures du canal.

CONNECTER À LA

NATURE

  • Expandre les voies multi-usage.
  • Installer des stations de rechargement VE et des cages de stationnement pour les vélos.
  • Dédier plus de terres pour les espaces verts et l’exploitation agricole urbaine.
  • Protéger les terres agricoles restantes de l’expansion de la limite urbaine.
  • Planter plus d’arbres fruitiers à travers la ville et s’associer avec des organisations à but lucratif et compagnies pour la cueillette et distribution.